Personnalité :  Boileau-Despréaux

Nom usuel : Boileau-Despréaux

Nom de famille : Boileau

Prénom : Nicolas

Activité principale : poète et polémiste

Date et lieu de naissance : 1/11/1636 / Paris

Date et lieu de décès : 13/3/1711 / Paris

Informations biographiques :
Quinzième enfant d'un greffier à la Cour des Comptes, "fils, frère, oncle, cousin, beau-frère de greffier" (Epître X); études aux collèges d'Harcourt et de Beauvais, puis licence de théologie et de droit ; devient à20 ans avocat au Parlement, mais préfère écrire, à l'imitation d'Horace, et se fait connaître par son "Chapelain décoiffé" (1665), ses "Satires" (1666-68), puis ses "Epîtres" (1674-77), qui paraissent en même temps que son "Art poétique" (inspiré d'Aristote et de Longin), son "Traité du Sublime" et les premiers chants du "Lutrin"; devient en 1677 historiographe du roi, entre en 1684 à l'Académie française où il intervient contre Perrault et les Modernes en 1687. Ses meilleures Satires sont celles de sa vieillesse: Sur les femmes (1694), Sur l'honneur, A mon jardinier (d'Auteuil), Sur l'amour de Dieu (1698),Sur l'équivoque (contre les Jésuites), ce qui lui vaut la vindicte du confesseur du roi, le P. Le Tellier, qui l'empêche d'obtenir la réédition complète de ses oeuvres de son vivant.Il reste pour les générations futures le pédagogue de l'art littéraire: "Avant donc que d'écrire apprenez à penser/selon que notre idée est plus ou moins obscure/ l'expression la suit, ou moins nette ou plus pure/ ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement/et les mots pour le dire arrivent aisément".

Showing 1 - 1 of 1 item
Showing 1 - 1 of 1 item
Product successfully added to the product comparison!